Insomniaque et somnambule à la fois.

Dors est un portrait en quatre dimensions de la nuit, du sommeil et de la logique surréaliste du rêve. La pièce éclate la relation scène-public afin de rapprocher le spectateur du spectacle. Dans cet environnement inhabituel et envoûtant, il partage intimement le même espace que les artistes, collectivement solitaires au coeur de l’obscurité.

Dors s’apparente à l’art d’installation et au happening. Sa substance chorégraphique est malléable, fondée sur un vocabulaire qui fait appel à l’improvisation et à l’instinct de chaque artiste. Comme les performeurs qui le créent changent, le spectacle est reformulé à chaque incarnation.

Dors s’inspire de tout ce qui nous échappe et met en valeur les détails souvent confinés à l’invisible. La nuit, pour tout ce qu’elle a d’intime, d’introspectif, de reposant, d’effrayant et d’imaginaire, cache un état abstrait qui tangue entre réalité et rêve. Dans cet univers où la subtilité des sens touche l’inattendu, personnages loufoques, manifestations tangibles et tournures invraisemblables tissent le trajet de ce voyage au bout de la nuit.