L’équilibre est une lutte.

Tous les 27 ans environ, la planète Saturne revient à l’emplacement qu’elle occupait dans le cosmos le jour de notre naissance. Il est dit par les astrologues que cet alignement planétaire momentané entraîne une période de changement profond dans nos vies, une transition parfois catastrophique. Voici la prémisse de Cible de Dieu.

Cible de Dieu est un spectacle solo qui parle de déroute et de défaite. La pièce explore le besoin humain de comprendre sa raison d’être et sa route. Elle questionne le moment où notre résilience face aux obstacles de la vie devient naïveté devant l’évidence d’un mauvais parcours, cet effroyable moment de grâce où l’on se retrouve face à soi-même.

Empruntant un trajet parfois humoristique, la pièce présente les déboires personnels d’un antihéros ingénu qui se confie aux spectateurs comme on livre une chèvre aux lions. Jacques Poulin-Denis puise dans son bagage interdisciplinaire pour créer un flou artistique qui dévoile une sincérité crue. C’est en s’appuyant solidement sur la puissante vulnérabilité de l’histoire humaine qu’il réussi à transporter le spectateur.